Bannière du site Octopus's Website

Oeuvre > Carrière musicale > Guest "starr"

Carrière musicale de Ringo Starr


Albums studio / Single / Albums live / Inédits / Guest "Starr"


Ringo invité / Les invités de Ringo

Vous trouverez sur cette page la liste de tous les albums signés par d'autres artistes et auxquels Ringo Starr a apporté sa contribution.

John LENNON

PLASTIC ONO BAND (1969)
Il s'agit du premier « véritable » album solo de Lennon… et peut-être le meilleur. Ringo Starr en est le batteur.
Doris TROY

DORIS TROY (1970)
Disque produit par Ringo Starr pour le compte de Apple.
George HARRISON

ALL THINGS MUST PASS (1970)
Sur ce grand chef-d’œuvre de George, Ringo est batteur (et percussionniste) en compagnie de Jim Gordon et Alan White. Il est crédité pour les deux premiers disques, mais n’aurait pas, en revanche, participé aux instrumentaux que l’on trouve sur le disque 3.
George HARRISON

CONCERT FOR BANGLADESH (1972)
Ringo était sur scène, en compagnie de George Harrison, Ravi Shankar, Bob Dylan, Eric Clapton, Billy Preston ou encore Leon Russell. En plus de tenir la batterie, il a l’honneur d’interpréter son tube It don’t come easy.
George HARRISON

LIVING IN THE MATERIAL WORLD (1973)
Un autre bon album de George. Ringo est toujours derrière ses fûts, relayé parfois par Jim Keltner et Jim Gordon.
George HARRISON

DARK HORSE (1974)
Un disque bien décevant de la carrière d’Harrison. Plusieurs batteurs y participent, selon les chansons. Ringo apparaît dans les morceaux So Sad et Ding dong, ding dong.
Harry NILSSON

PUSSY CATS (1974)
Harry Nilsson fut un peu ce qu’on pourrait appeler le "grand ami de bringue" de John et Ringo ! Il a d’ailleurs beaucoup aidé ce dernier, sur l’album Goodnight Vienna notamment. De son côté, Ringo fut son batteur de temps à autres, comme pour cet album produit par John Lennon.
Harry NILSSON

SON OF DRACULA (1974)
Ce disque immortalise la bande originale du film Son of Dracula dans lequel Ringo a joué aux côtés d'Harry Nilsson.
Harry NILSSON

DUIT ON MON DEI (1975)
Ringo Starr joue de la batterie sur cet autre disque de Harry Nilsson.
John LENNON

SHAVED FISH (1975)
Starr a participé à l’enregistrement de deux morceaux de cette compilation de John Lennon : Cold Turkey et le célèbre Mother.
Guthrie THOMAS

LIES AND ALIBIS (1976)
Sur la chanson Band of Steel, Ringo est batteur, auteur (il signe d'ailleurs "Ringo Starr" et non "Richard Starkey", comme de coutume) et participe à l’interprétation.
Kinky FRIEDMAN

LASSO FROM EL PASO (1977)
Ringo fait la voix de Jésus sur Men’s Room, L.A.
Harry NILSSON

FLASH HARRY (1980)
Ringo Starr co-écrit avec Harry la chanson How long can disco on et joue de la batterie.
Bob DYLAN

SHOT OF LOVE (1980)
Sur cet album de son ami Bob Dylan, Ringo Starr joue du tam-tam sur la chanson Heart of mine.
George HARRISON

SOMEWHERE IN ENGLAND (1981)
Ringo Starr et Paul McCartney participent à la chanson All those years ago, chanson souvenir sur les Beatles, et hommage à John Lennon, tragiquement assassiné quelques mois auparavant.
Paul McCARTNEY

TUG OF WAR (1982)
Il a fallu attendre plus de dix ans pour que Paul McCartney propose à Ringo de participer à l'un de ses albums. Dans Tug of War, il fait une discrète apparition sur la chanson Take it away.
Paul McCARTNEY

PIPES OF PEACE (1983)
Nouvelle participation musicale de Ringo dans cet album de McCartney qui succède à Tug of War.
Paul McCARTNEY

GIVE MY REGARDS TO BROAD STREET (1984)
Paul réenregistre quelques vieilles chansons des Beatles, qu’il mélange à de nouvelles compositions. Ringo Starr est batteur sur six morceaux.
THE ANTI-HEROIN PROJECT : IT’S A LIVE-IN WORLD (1986) Disque à but caritatif : Ringo interprète You know it makes a sense seul, et Naughty atom bomb avec John Cleese et Billie Oddie.
George HARRISON

CLOUD NINE (1987)
Une invitation de George sort Ringo de ses bouteilles, le temps d’un album, pour reprendre en main des baguettes… Un disque vraiment émouvant.
PRINCE'S TRUST CONCERT (1987) Concert exceptionnel pour lequel de grands noms tels Phil Collins, George Harrison, Eric Clapton ou Elton John sont venus interpréter un de leurs grands morceaux. Ringo Starr, lui, a chanté With a little help from my friends.
STAY AWAKE (1988) Compilation des différentes chansons entendues dans les dessins-animés de la maison Disney. Ringo, qui avait participé à Pinocchio, interprète When I wish upon a star...
SPIRIT OF THE FOREST (1989) Disque vendu au profit d’une cause écologique : la sauvegarde des forêts. Ringo Starr y participe avec des dizaines d’autres artistes.
NOBODY'S CHILD, ROUMANIA ANGEL APPEAL (1989) Des morceaux de différents artistes – dont les Traveling Wilburys – sont compilés dans cet album vendu aux profits d’associations d’aides aux enfants de Roumanie. La chanson With a little help from my friend, jouée par Ringo Starr et le All-Starr Band, y figure.
CURLY SUE (1992) Ringo a participé à la B-O du film Curly Sue en interprétant la chanson You never know écrite par John Bettis et Steve Dorff.

Carl PERKINS

GO CAT GO (1996)
Dans cet album regroupant ses plus grands morceaux de rock, Carl Perkins a Ringo Starr pour partenaire vocal sur Honey Don’t.

Paul McCARTNEY

FLAMING PIE (1997)
Flaming Pie est généralement un album très apprécié des fans de Paul McCartney. Ringo y apparaît comme batteur sur la célèbre Beautiful Night (et chante sur le refrain final) ainsi que sur Really love you, une chanson d’ailleurs créditée (McCartney – Starkey).

Jools HOLLAND

SMALL WORLD BIG BAND FRIENDS, vol.3 (2003)
Compilant des classiques du rock et quelques chansons originales, ce CD de Jools Holland a été réalisé avec la complicité de nombreux artistes, dont Ringo Starr qui interprète la chansons Boys.
CONCERT FOR GEORGE (2003) Le quiet Beatle, décédé en 2001, méritait bien un vibrant hommage. Une pléiade d’artistes, tous amis du regretté guitariste des Fabs, sont ici réunis pour un grand concert. Ringo Starr y joue de la batterie et interprète les titres Honey don’t et Photograph.

Liam LYNCH

FAKE SONGS (2003)
Premier signataire de l'éphémère label Pumkinhead Records, créé par Ringo et Mark Hudson, Liam Lynch a sorti son album Fake Songs en 2003. Ringo joue de la batterie sur deux morceaux : Try Me et Cuz You Do.

Jerry Lee LEWIS

LAST MAN STANDING (2006)
Sur cet album composé exclusivement de duo, Ringo Starr se joint à Jerry Lee Lewis pour réinterpréter le tube de Chuck Berry Sweet Little Sixteen.

Jerry Lee LEWIS

MEAN OLD MAN (2011)
Le "bad-boy" du rock'n'roll Jerry Lee Lewis s'est entouré d'une belle brochette de rock stars pour ré-enregistrer des grands classiques du genre. Ringo Starr apporte sa pierre à l'édifice en fournissant une partie de batterie endiablée sur la célèbre chanson Roll over Beethoven.

Ben HARPER

GIVE TILL IT'S GONE (2011)
Ben Harper avait participé à l'enregistrement de l'album Y Not. Ringo lui rend la pareille en co-écrivant deux chansons de son nouveau disque : Get there from here et Spilling Faith.

2003-2010 - Octopus’s Website - Version 5
Contact webmaster : octopus.website@gmail.com