Bannière du site Octopus's Website

Vie > Biographie de Ringo Starr

Biographie de Ringo Starr (1/4)


1940-1955 : L'enfance de Ringo : la mort frôlée à deux reprises

Richard Starkey est né le 7 Juillet 1940 au 9, Madryn Street, Liverpool 8 ; un quartier couramment appelé « Dingle » et réputé pour être l'un des plus « chauds » de la ville. Il a tout juste trois ans lorsque son père, qui exerçait la profession de boulanger, les quittent brusquement, sa mère et lui. Ringo ne le revit qu’à une ou deux reprises au cours de sa vie… Le jeune garçon de Liverpool se retrouve donc seul avec sa mère, qui l’élève avec amour.

Les Starkey sont très pauvres, mais ils possèdent tout de mêmes quelques disques, et Ringo s’intéresse à la musique dès son plus jeune âge. Puis vient le temps d’aller à l’école ; il est inscrit à Saint-Silas, un établissement très proche de chez lui. D’emblée, il ne semble pas vraiment motivé pour les études… Puis un drame est frôlé de justesse : il est victime dans sa sixième année d’une violente crise d'appendicite. L’opération se passe plutôt mal, et le petit Richard se retrouve dans le coma pendant huit semaines; les médecins estimaient même qu’il n’y avait plus d’espoir... Quelques mois plus tard, alors qu’il est presque rétabli, il fait une chute de son lit en voulant tendre une petite voiture au garçonnet qui partage sa chambre d’hôpital : ses cicatrices se réouvrent ; il restera interné six mois supplémentaires, soit une année entière au total. Lorsqu’il rentre enfin chez lui, il ne peut rattraper le retard accumulé à l’école. Ringo est en difficulté ; il est le dernier de sa classe et se laisse aller à faire régulièrement l’école buissonnière.

Dans son quartier l’hygiène est précaire, comme il l'évoquera bien des années plus tard avec sa chanson The other side of Liverpool. Ringo contracte une pleurésie à l’âge de 13 ans, qui dégénère en tuberculose : il tombe à nouveau dans le coma et s’en relève in extremis, une fois de plus. Mais il perd une nouvelle année de sa jeunesse à l’hôpital… A quinze ans, c’est tout juste s’il sait lire et écrire…

Le petit Richard et sa mère       Ringo enfant avec un accordéon       Ringo jeune jouant de la batterie


1955-1961 : La découverte de la musique

A l'adolescence, pour pouvoir récolter un peu d’argent, il accepte toutes sortes de petits boulots et gagne très modestement sa vie. Fasciné par le rythme, il achète sa première batterie, pour trente shillings. Il rencontre Roy Trafford et Eddie Miles, deux jeunes musiciens, en 1957 et tous trois fondent un petit groupe de skiffle : le Eddie Clayton Skiffle Group. Celui-ci se produit essentiellement lors de certaines fêtes, en particulier des mariages. Ringo se forge alors un peu d’expérience, au point de devenir semi-professionnel !

Par la suite, Ringo évoluera dans d’autres formations, pour finir dans le groupe Rory Storm and the Hurricanes, qui est alors le meilleur groupe de Liverpool, face auquel rivalise un autre nommé…The Beatles. Richard Starkey devient Ringo Starr (ses amis l’appelaient Ringo car il possédait de nombreuses bagues – « rings » - à ses doigts ); les pseudonymes étant alors très à la mode.


Lire la suite : pages 1-2-3-4
Octopus’s Website - Version 5
Contact webmaster : octopus.website@gmail.com